Communication FFCT : Accident mortel- conseils sur le respect des stops

Bonjour, je vous fais suivre une communication de la FFCT, merci d’en prendre connaissance :

A nouveau une information dramatique sur un accident mortel qui s’est produit au niveau d’un stop mais qui ne concerne pas un licencié FFCT

Les circonstances de cet accident restent à déterminer mais elles me permettent de vous rappeler quelques  conseils.

 

Un stop cela se respecte!A fortiori quand on doit couper les deux voies de circulation!

il faut mettre pied à terre et examiner calmement la situation et le moment où la traversée pourra se faire sans prendre de risque!

Prendre l’habitude de passer  les stops et les feux en ralentissant sans marquer un véritable temps d’arrêt pour observer la circulation, surtout quand on coupe une route ( il faut regarder dans les sens de circulation!!),peut entraîner des situations  dangereuses en cas d’inattention  ou de mauvaise appréciation de la vitesse et de la distance des véhicules.

En rase campagne , les vitesses peuvent être élevées et notre droit à l’erreur est d’autant plus réduit!

Quant nous  prenons cette mauvaise habitude, vous remarquerez que nous l’appliquons à presque tous les stops : jusqu’au jour où ….

 

Par ailleurs , à un stop , nous entendons souvent  « c’est bon »!Cette pratique est à bannir

Même dans un groupe, chacun est responsable  et doit apprécier s’il peut ou pas passer.

La situation est la même à l’entrée d’un giratoire; chacun doit respecter le code de la route. Nous ne sommes pas un convoi mais autant de véhicules isolés!

 

Désolé pour ces rappels un peu lourds mais mieux vaut prévenir que guérir!

Le plus simple est de montrer l’exemple pour que tout le monde respecte la règle, notamment vous, les délégués « sécurité » , les présidents et tous les éducateurs.

Bon courage  à tous

Cordialement

 

Paul Rey

délégué « sécurité sport santé » du codep 69

 

PS:

Quelques éléments d’accidentologie au niveau du comité régional Auvergne Rhône Alpes:

jusqu »à ce jour , dans les accidents avec des véhicules motorisés , les cyclos ne sont pas responsables!

par contre presque 80 % de nos chutes sont de notre responsabilité soit en groupe soit par manque de maîtrise individuelle.

Laisser un commentaire